Clovis et l'Eglise

 

Le roi de France n'est pas un roi tout à fait semblable aux autres rois, y compris parmi les rois chrétiens, non pas selon des raisons objectives attachées à ses capacités personnelles, qu'elles soient de nature physique ou intellectuelle, mais à cause de la suréminence du sacre royal français vis à vis de tous autres. Pour bien saisir ce fait à la portée extraordinaire, nous allons remonter en l'an 496 après J.C., époque où Clovis, roi des Francs sans foi ni loi, va se convertir lui et ses soldats, parce que le Dieu de son épouse Catholique Clotilde,lui a donné la victoire sur l'Arianisme.
C'est à la Noel de 496, que l'Evèque thaumaturge Rémi baptise Clovis et donne naissance à une grande nation, la nation franque ou française. Cette Cérémonie solennelle fut jalonnée de multiples faits miraculeux, dont le plus célèbre est le miracle de la Sainte Ampoule :
"C'est le St Esprit qui par l'effet d'une grâce singulière, apparut sous la forme d'une colombe et donna ce baume divin au Pontife."
(extrait de la cérémonie des sacres royaux)

 


La multitude des miracles opérés durant l'Onction de Clovis se répètera invariablement durant les siècles, jusqu'à la révolution dite "française", ourdie de fait par les loges maçonniques anglaises qui ne pouvaient souffrir durablement une France, Fille aînée de l'Eglise, intégralement Catholique.

L'Angleterre, depuis Henri VIII porte les traces indélébiles de son apostasie méphitique : écartée du Divin Trône par un caprice royal, elle désire à tout prix prendre l'ascendant sur son éternelle rivale : la France.

Le roi de France est donc roi par privilège divin : "Parce que Dieu le veut". Il a de ce fait toutes obligations de se soumettre librement à Dieu dans les exercices quotidiens de piété,de charité et d'Amour religieux pour son peuple. Il est le Phare de la nation et le modèle de la perfection chrétienne. Aussi Dieu lui concède-t-Il en retour des charismes spécifiques comme celui de guérir miraculeusement les maladies de la peau appelées écrouelles, selon l'invocation réitérée au cours des siècles par les successeurs du Lys : "le roi te touche, Dieu te guérisse". Ce pouvoir thaumaturge est nécessaire à l'inclination filiale et respectueuse du peuple envers son roi, qui ainsi l'authentifie et légitime qu'il est bien le monarque de droit divin, visiblement désigné et oint par Dieu .

En conséquence de quoi, le roi de France se doit d'être le servant intègre de l'Eglise et le garant fidèle d'une papauté souveraine et indépendante, papauté libre en actes et décisions vis à vis de tous les trônes royaux terrestres. C'est ce que l'on appelle la politique régalienne du roi de France à l'égard de Dieu et de l'Eglise. Elle s'est appliquée indéfectiblement au cours des âges de chrétienté, nonobstant deux ou trois heures particulières de notre histoire où quelques rois fougueux dans un élan impétueux, ont tenté de s'élever contre l'Autorité spirituelle.

 

.